Catherine RATEAU
      Sophrologue certifiée RNCP
      Praticienne en EFT clinique

      A proximité de Chantilly
 
19 rue des Champarts, 60530 Crouy-en-Thelle
 
 
06 01 86 69 08
 
Les Lundi, Mardi et Jeudi de 9h à 19h30. Le Vendredi de 9h à 20h30. Le Samedi de 9h à 16h.

Sophrologie et Acouphènes

Les acouphènes

, sophrologue à Crouy-en-Thelle (60530)

L'acouphène est un son perçu par le cerveau, alors que l'environnement externe reste silencieux.

Ce "son parasite" peut se traduire par un bourdonnement, un sifflement aigu, un grésillement, des clochettes etc.

Survenant dans une ou deux oreilles, voire dans la tête, il peut être intermittent ou continu, provisoire ou persistant.

Il existe deux types d'acouphènes :

- Les acouphènes " objectifs", rares (5% des cas)  correspondent au bruit d'un organe situé à l'intérieur du corps. Ce bruit peut être entendu par une personne extérieure.

- Les acouphènes  "subjectifs", représentent les 95% des cas et sont associé à des troubles de l'audition. Ils ne sont audibles que par l'individu lui même.

Les causes

Souvent considérés comme une pathologie, les acouphènes ne sont pourtant qu'un symptôme.

Leurs origines restent multiples et variées mais le plus souvent, elles sont liées à une perte auditive apparue suite à :

- des traumatismes acoustiques répétés ( profession exposée au bruit, écoute de musique trop forte...)                                                                                                              - une baisse normale de l'audition liée au vieillissement de l'oreille ( presbyacousie)                                                                                                                                                          - une maladie  spécifique ( bouchon de cérumen, otite moyenne, maladie de Meunière...)                                                                                                                                                - un traitement (chimiothérapie, antibiotiques, diurétiques)                                                                                                                                                                                                              - un stress important, mal toléré par l'organisme

En ce qui concerne les acouphènes "objectif", ils sont souvent dus à des maladies vasculaires (comme une hypertension artérielle).

 

Selon des études récentes, près de 16 millions de personnes en France souffrent d'acouphènes, soit 28% de la population. 

 

Troubles associés

Les acouphènes peuvent être associés à d'autres symptômes comme : 

 - des vertiges ou troubles de l'équilibre                                                                                                                                                                                                                                                           - une perte de l'acuité auditive ( capacité à percevoir les sons)                                                                                                                                                                                                         - une hyperacousie (hypersensibilité gênante aux sons et aux bruits)                                                                                                                                                                                           - une otalgie (douleur de l'oreille)                                                                                                                                                                                          

 

Le dérangement causé par les acouphènes est variable selon les individus. La grande majorité ne ressente qu'une gêne simple, mais chez certains sujets, le bruit devient une source de souffrance pouvant entrainer une dégradation de la vie intellectuelle, professionnelle, sociale et familiale.    

(Insomnie, problèmes d'endormissements, difficultés de concentration, anxiété, dépression sont des conséquences des acouphènes non négligeables qui doivent être prises en charge)

Les traitements des acouphènes

De nombreux traitements sont proposés, certains plus lourds que les autres. Dans la plupart des cas, ces traitements ne font pas disparaitre les acouphènes, mais ils permettent de ne plus ressentir de gêne .

Parmi ceux-ci on recense :

- les médicaments et/ou les interventions chirurgicales

- l'audioprothésiste ( appareil, bruit blanc, thérapie sonore)

- l'ostéopathie, la kinésithérapie spécialisée, l'acuponcture

- les psychothérapies de type TTC ( thérapies cognitives et comportementales)

- la stomatologie...

Et bien évidemment, la sophrologie spécialisée en acouphène, qui prend de plus en plus de place.

 

Trouver l'origine du trouble est alors crucial pour adapter le "bon traitement". 

 

Pour cela, il est souhaitable de consulter votre médecin traitant, qui vous orientera vers un médecin ORL. Ce dernier effectuera différents contrôles de l'appareil auditif, et en fonction de son diagnostique, vous conduira vers le traitement le mieux adapté à votre situation et à votre histoire.

 

Le rôle de la sophrologie

Une étude menée par l'observatoire de la sophrologie auprès de population d'adultes, souffrants d'acouphènes invalidants, apporte une réponse intéressante à la souffrance de ces personnes.

Sachant que l'anxiété peut être à l'origine des acouphènes et le stress un facteur aggravant, la sophrologie semble être le bon outil pour accompagner les personnes souffrant d'acouphènes.

En effet, 95% d'entres elles, enregistrent une amélioration significative de leur état, de pratiquement 50%.

 

Le protocole "sophrologie acouphènes"  utilisé est basé sur :

- le développement de la conscience sensorielle 

- le lâcher prise ( en aidant le cerveau à dépolariser des acouphènes par une mise à distance)

- une meilleure gestion  du stress et de l'anxiété ( en aidant à faire baisser l'état d'hypervigilance du cerveau)

- une meilleure gestion émotionnelle ( en agissant sur le cerveau émotionnel dit "limbique" qui joue un rôle d'amplificateur des acouphènes)


"Ce qui tourmente les hommes, ce n'est pas la réalité mais l'idée qu'ils s'en font"   Epitecte

 

La sophrologie va permettre à la personne de redevenir acteur de son mieux-être, en intégrant des techniques anti-stress en cas de crises ou de gêne intense et en s'appuyant sur des ressources personnelles positives ( calme, patience...).

Comme pour les autres problématiques abordées en sophrologie, une première séance (1h30 environ) est essentielle pour :

- faire connaissance

- présenter la méthode et ses bienfaits sur la problématique en question

- expliquer les détails d'une séance 

- présenter le protocole spécialisé de 7 séances  et son déroulement ( séances d'1h00 espacées de 15 jours, puis de 3 semaines à compter de la 3ème séance).

 

Il vous sera aussi demandé de remplir un questionnaire (Bilan THI *)  en début et fin de protocole, afin de mesurer le niveau de votre souffrance acouphénique et ainsi évaluer votre amélioration.

Ces mêmes tests seront communiqués à votre médecin ORL pour un meilleur suivi.

 

 Grâce à un pratique régulière de 10 à 15 mn / jour , devenez autonome et retrouvez une meilleure qualité de vie.

 

Rq : Le "protocole acouphène" est aussi efficace sur les vertiges et l'hyperacousie.

* THI = Titinnus Handicap Inventory

Un travail d'équipe

La survenue d'acouphènes est une épreuve difficile à gérer avec une réponse du corps médical parfois peu adaptée  à l'attente de la personne qui se trouve démunie face à cette souffrance et à cette situation souvent anxiogène.

C'est pourquoi, la sophrologie intervient au sein d'une équipe pluridisciplinaire ( ORL, audioprothésiste, psychologue comportementaliste...) en complémentarité, pour soutenir au mieux chaque individu et leur apporter le ou les traitements les plus appropriés.

Un bilan auditif est impératif avant de débuter les séances de sophrologie.

 

Pour ma part, je suis sophrologue référente acouphènes, formée par un consultant IMERTA*. Le protocole que j'utilise est agrée par l'institut lui même.

* Institut Méditérannéen de Recherche et de Traitement des Acouphènes

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.