Catherine RATEAU
Sophrologue à Chantilly
certifiée RNCP
 
19 rue des Champarts, 60530 Crouy-en-Thelle
 
 
06 01 86 69 08
 
Du Lundi au Vendredi de 9h à 19h30. Le Samedi de 9h à 16h.

Sophrologie et remboursement : Comment ça marche ?

Articles

La sophrologie fait partie des techniques thérapeutiques alternatives de plus en plus prisées par les français.

Reconnue pour ces nombreux bienfaits, des professionnels de santé  peuvent même recommander la sophrologie dans certaines situations afin d’aider leurs patients en accompagnement de leurs traitements.

Mais est-il possible de bénéficier de remboursements ?

 

Sophrologie et assurance-maladie, des avancées à faire dans la réglementation.

Même si la popularité et les bienfaits multiples de la sophrologie n’est plus à prouver, les séances réalisées auprès d'un sophrologue ne font aujourd'hui l'objet d'aucune pris en charge par la Sécurité sociale .

En effet, malgré sa pratique datant de plus de 50 ans, cette médecine douce  considérée comme une pratique alternative proposant des soins de confort, n'est pas reconnue comme spécialité médicale.

Et à ce titre cette discipline ( comme beaucoup d'autres) ne bénéficier d'aucun remboursement par la sécurité sociale.

 

La prise en charge de la sophrologie par les mutuelles santé.
Les assureurs santé ont bien compris l’enjeu de la prise en charge des médecines douces  qui reste une garantie recherchée par toute personne qui suit ou désireuse de suivre une telle thérapie.

Ainsi, depuis plusieurs années maintenant, de nombreuses mutuelles santé  enrichissent leurs offres d'une telle couverture afin de proposer des remboursements pour ces dernières.

Bien que le remboursement de la sophrologie par la mutuelle soit de plus en plus courant, le fonctionnement de la prise en charge peut varier selon les contrats.

 

Les assurances santé reposent généralement sur deux modèles de forfaits dits "médecine douces":

Ils sont basés sur un montant annuel en euros ou sur un forfait limité en acte.

Sachez que le forfait s'applique à toutes les techniques thérapeutiques alternatives mentionnées dans la liste de garantie.

--> Il se déduit alors au fur et à mesure des demandes de remboursements que vous transmettez à votre mutuelle (toutes pratiques listée confondues).

  • Le forfait par acte

Forme la plus répandue pour le remboursement des médecines douces, le forfait par acte met à la disposition des assurés une somme maximale de prise en charge par séance et généralement un nombre de séances maximum par an. Comme par exemple « 50€ par séance, 4 séances par an ».

Scénario  n°1

Prenons l’exemple d’une femme, Julie, venant consulter un sophrologue pour la première fois et ayant une mutuelle santé avec un forfait par acte comme ci-dessus.

--> À sa première séance (70€), seuls 20€ seront à sa charge après remboursement par son assureur.

Pour les 3 séances suivantes, la mutuelle santé couvrira encore 50€ à chaque fois et seuls 10€ seront à la charge de Julie.

--> Puis, si elle consulte à nouveau après cela , les prochaines séances seront intégralement à sa charge , et ce quelque soit la pratique de la liste.

  • Le forfait annuel pour plus de liberté

À l’inverse du précédent, le forfait annuel n’impose pas de limite quant au nombre de séance par an ou de remboursement maximal.

Il s’agit, en effet, d’un budget alloué annuellement à l’assuré qui pourra ensuite l’utiliser à sa guise.

Scénario n°2
Reprenons l’exemple de Julie qui consulte un sophrologue pour la première fois mais qui a, cette fois-ci, une mutuelle santé proposant un budget de 200€ par an.

--> Ici, la première séance pourra être intégralement remboursée (70€), tout comme les deux suivantes (2x60€). Ainsi,
--> il restera 10€ sur son budget annuel (200 – 70 – 60 – 60). Ces 10€ pourront servir à rembourser partiellement la quatrième séance de Julie, et les autres seront intégralement à sa charge quelque soit la pratique de la liste.

 

Comment être remboursé par sa mutuelle santé suite à une séance de sophrologie ?
Mais attention, toutes les mutuelles ne remboursent pas la sophrologie et la prise en charge n’est pas automatique. Pour être sûr de bénéficier d’un remboursement, il faut :

            1. Bien vérifier que la sophrologie fait partie des médecines douces couvertes par le contrat 

- Prendre votre contrat de complémentaire 

- Regarder la partie du tableau de garantie nommée " médecines douces" ou "bien-être "

- Rechercher dans la liste si se trouve le terme sophrologie

--> si "sophrologie" n'apparait pas, c'est que votre mutuelle ne prend pas en charge cette pratique 

--> si "sophrologie " apparait dans la liste, vous devez alors identifier le montant de votre forfait.

La chambre syndicale de la sophrologie met une liste des mutuelles et forfaits à disposition si besoin ( lien ci après)

 

            2.  Envoyer une facture à votre assureur après votre séance :

Il s’agit là de la seule façon pour que la compagnie d’assurance soit au courant de la séance et donc puisse vous rembourser du montant correspondant à votre garantie sous quelques jours.

 

Avant de vous quitter sachez que certaines mutuelles demande la certification du sophrologue pour valider votre prise en charge.

 

Sources  :


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.